Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Historique

 

 

  

 

 

 

Le 23 Mai 1997, lors de l’Assemblée Générale constitutive, environ 70 personnes sont présentes pour découvrir les différents motifs qui conduisent les clubs de football de Fougeré (ASF Football) et de Thorigny (E.S.T) à fusionner. « L’évolution démographique ne permet pas d’assurer une issue viable pour le football local », tel est le constat des deux clubs, qui selon une logique de regroupement des activités (écoles, ententes de jeunes,…) s’associent pour un nouveau défi : le Sport Olympique Fougeré-Thorigny est né.

 

Saison 97/98 : Un an de fonctionnement et un bilan sportif en demi-teinte

 

L’équipe fanion, inscrite en 2ème Divison, termine à la troisième place. Pour sa première année, le SOFT réalise un très bon parcours en Coupe d’Atlantique, en éliminant notamment St-Florent des Bois au 4ème tour.

L’équipe 2 termine dernière de son groupe et descend en 3ème Division.

Deux autres équipes étaient inscrites en 3ème Division lors de cette saison.

 

Saison 98/99 : C’est parti pour la deuxième saison du SOFT

 

Pour la deuxième saison du SOFT, 3 équipes seniors sont engagées.

L’équipe 1 en 2ème Division, les équipes 2 et 3 en 3ème Division.

 

Saison 99/00 : Une saison marquée par la cohésion d’un groupe

 

L’équipe 1, engagée en 2ème Division, termine sa saison par une défaite. Le SOFT laisse ainsi échapper la deuxième place de son groupe et par la même occasion la montée en Promotion de 1ère Div.

Cette contre performance est effacée par l’excellente saison de l’équipe 2 qui termine première de son groupe et rejoint donc la Promotion de 2ème Div.

L’équipe 3 termine à la place de son groupe de 3ème Div.

 

Saison 00/01 : Une année sans exploits…

 

L’équipe 1 évolue en 2ème Div, et réalise une saison correcte.

L’équipe 2, juste promue en Prom.2ème Div, se maintien dans cette nouvelle catégorie.

L’équipe 3 bataille en 3ème Div.

 

Saison 01/02 : Un maintien de justesse

 

L’équipe 1 évolue en 2ème Div. et termine sa saison dans le bas du classement.

L’équipe 2, inscrite en Prom. 2ème Div., se sauve lors d’un dernier match bouillant.

L’équipe 3 finit en milieu de tableau.

 

Saison 02/03 : Une bonne saison

 

L’équipe 1 qui évolue en 2ème Div. manque de peu l’accession à l’échelon supérieur. Longtemps en tête de son championnat, les « Jaunes et Verts » n’ont pas réalisé l’exploit.Notons un bon parcours en coupe, car cette équipe est éliminée en quart de finale du Challenge de Vendée.

L’équipe 2 finit en milieu de tableau de Prom. 2ème Div.

Pour l’équipe 3, le bilan est mitigé, mais la bonne ambiance est toujours au rendez-vous.

 

Saison 03/04 : La montée s’échappe au dernier match

 

Le dernier match a été fatal pour l’équipe première. Alors qu’elle effectue un excellent parcours en 2ème Div, cette dernière échoue dans les derniers matchs et laisse s’échapper la montée.

L’équipe 2 termine 6ème en Prom.2ème Div.

L’équipe 3 rempli son rôle de « réservoir » pour les équipes supérieures.

 

Saison 04/05 : Cette fois-ci c’est bon…

 

L’équipe 1 accède à la Prom. 1ère Div. Lors d’un dernier match plein de rebondissements (à Triaize), l’équipe fanion empoche in extremis son ticket pour le niveau supérieur.

Les équipes réserves obtiennent des places honorables dans leurs groupes respectifs.

 

Saison 05/06 : Un p’tit tour et puis s’en vont…

 

L’équipe 1 ne réussit pas à se maintenir en Prom.1ère Div. Un an seulement après être montée, celle-ci est rétrogradée.

Les équipes réserves terminent le championnat en roues libres.

 

Saison 06/07 : Une remontée immédiate

 

Il n’aura fallu qu’une seule saison pour que l’équipe 1 remonte en Prom.1ère Div. Durant cet exercice 06/07, l’équipe fanion caracole en tête du championnat.

L’équipe 2 en Prom.2ème Div, et l’équipe 3 en 3ème Div, réalisent une saison correcte.

 

Saison 07/08 : Apprentissage et cohésion

 

L’équipe 1, remontée en Prom.1ère Div, termine à la 6ème place de son groupe. La cohésion au sein du groupe est forte, et les résultats suivent. Longtemps en haut du classement, les nouveaux pensionnaires de la P1 baissent le pied en fin de saison.

Les équipes 2 et 3 finissent respectivement 9ème et 5ème de leur championnat.

 

Saison 08/09 : Une année noire

 

Cette saison est marquée par une liste de blessés toujours plus grande de dimanche en dimanche. Contraint d’évoluer avec des effectifs réduits, les équipes sont à la peine et les résultats ne suivent pas. L’équipe 1 est vouée à la relégation pour un petit point seulement.

Coup de chapeau à l’équipe 2 qui, longtemps à la lutte pour le maintien, termine sa saison en milieu de tableau.

Bon parcours également de l’équipe 3

 

Saison 09/10 : La der de coach Erceau

 

Après 5 saisons passées au sein du club, le règne de coach Rémy se termine par deux montées. L'équipe 1, après un début difficile, termine tel un rouleau compresseur et décroche la 2ème place. L'équipe 2 monte elle aussi en finissant 6ème (réorganisation du district).

Au cours de son passage, Rémy a su instaurer un esprit de groupe et rares étaient les prises de bec. Entre bonnes et moins bonnes saisons, l'ambiance a toujours été au beau fixe. Dommage que quelques bons parcours de coupe ne puisse venir agrémenter ce règne.

 

Saison 10/11 : Qu'elle fut longue cette saison !!!

 

Pour sa première année au club, le bilan du coach Thierry Gilbert est plutôt bon. L'équipe fanion joue les premiers rôles en D3 mais finit par craquer sur la fin. Les organismes ont soufferts du manque d'effectif. Au final, l'équipe 1 termine 3ème, a une place de la montée. Alors que l'ambition était de jouer la coupe jusqu'au bout, les "softais" voient le parcours s'achéver au 3ème tour de critérium.

L'équipe 2 évolue dans un groupe difficile, résultat du remaniement au niveau du District. Les hommes de Freddy Robin bataille toute la saison, alternant bons et moins bons résultats, mais pour au final accrocher le maintien (8ème). Là encore l'effectif restreint à jouer un rôle clé dans le déroulement de la saison.

L'équipe 3, toujours tributaire des autres équipes, a fait ce qu'elle a pu (9ème). Elle aussi s'est retrouvée dans un groupe très costaud.

 

Saison 11/12: En mode diesel !!!

 

Face à une baisse d’effectif, le SOFT démarre cette saison avec seulement 2 équipes seniors. L’équipe fanion évolue en D3, et connait une saison mitigée. Elle termine au pied du podium, loin de la tête du classement. Au niveau de la coupe, une fois encore le parcours est peu flamboyant.

La réserve évolue en D4, où l’année fut longue et difficile. Il faut attendre les derniers matchs pour acquérir le maintien.

 

Saison 12/13: Du sang neuf

 

Le club connait une arrivée de sang neuf, et peut ainsi réinscrire 2 équipes seniors. L’équipe 1 est engagée en D3. Après une moitié de saison difficile, le maintien est finalement acquis et la fin de saison s'avère agréable. En coupe, les "softais" atteignent un 1/8ème de finale de Critérium.

La réserve évolue en D4. Tout commel'équipe fanion, le maintien est long à venir. Après de bons résultats, la cohésion revient et les réservistes finissent dans la première partie de tableau.

 

Saison 13/14: Saison chaotique

 

Cette saison est une année catastrophique sur le plan sportif. L'équipe 1 engagée en D3 et la réserve en D4 finissent en fin de classement. Elles descendent respectivement en D4 et D5. Cette saison est également marquée par le départ de Thierry Gilbert, entraineur depuis 4 ans, et Fred Robin, coach de la 2.

 

Saison 14/15: En chantier

 

Après le départ de nombreux joueurs, le club se voit obligé de n'engager qu'une seule équipe, en D3. Un nouvel entraineur, Bruno Loubé, est venu insouffler du nouveau. 

Avec un effectif restreint, il est compliqué d'avoir un groupe compétitif dès le début de saison. Enchainant bonnes performances et mauvaises prestations, l'équipe 1 finit logiquement à la 6ème place du classement. Son parcours en coupe reste anecdotique. 

Après une saison en demi teinte, Bruno Loubé ne reste pas au club (commun accord)

Du côté des Loisirs, la saison a été plutôt bonne, notamment sur la fin où les victoires se sont enchainées.

 

Saison 15/16: La solution interne

 

Les rennes de cette nouvelle saison sont confiés à Jérôme Barbarit. L'ancien capitaine du groupe va tenter de redresser la barre

 

Saison 16/17: Sans surprise

 

Avec un groupe très jeune, l'équipe fanion termine en milieu de tableau. Pas de miracle en coupe. Côté Loisirs, la saison fut très longue, avec un groupe très relevé et de nombreuses lourdes défaites.

 

Saison 17/18: En dents de scie

 

Malgré un excellent début de saison et un groupe très compétitif, l'équipe enchaîne les mauvais résultats du début à la fin de l'hiver. De nombreux remaniements d'effectif, dus aux blessures et aux absences, sont à déplorer et viennent destabiliser un groupe talentueux mais fragile mentalement. Quelques belles victoires sont à noter, face à Chauché ou encore Saligny à Domicile, mais s'équilibrent avec des défaites incompréhensibles, comme par exemple au Beignon Basset. Une saison finie en milieu de tableau, qui restera globalement frustrante pour le groupe Séniors, qui voit de nombreux cadres quitter le club en fin de saison.

 

Saison 18/19: Encore en chantier

 

Des cadres partis, un changement de coach, des recrutements : La saison 2018/2019 s'annonce une fois encore comme une saison de reconstruction. Jérôme Barbarit repasse sur le terrain, et laisse les rênes de l'équipe à Kévin Guibot, l'ancien gardien du club. Après une préparation en demie-teinte, les Jaunes et Verts alternent entre éliminations prématurées en coupe, et excellent début de saison en championnat. Malheureusement, comme la saison précédente, les blessures et les absences s'enchaînent pour de nombreux joueurs, et l'effectif Sénior ne parvient à tourner que grâce à quelques recrues hivernales et au prêt de joueurs loisirs, qui eux-mêmes se feront prêter des joueurs séniors pour boucler l'effectif le Vendredi Soir. Après un hiver catastrophique, dont une série de 3 défaites d'affilée contre des équipes de bas de tableau, le SOFT réussit à mieux finir la saison pour décrocher la 5ème place.